"Si on ne s’améliore pas, on restera en dessous de l’Euro", l’Argentine fustige l’état du terrain en Copa America

Puisqu’ils ont gagné, cela n’est pas une excuse. Les joueurs de l’Argentine ont déploré la piètre qualité du terrain synthétique du Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta (Etats-Unis), jeudi après leur victoire face au Canada (2-0) pour leur entrée en lice en Copa America. Emiliano Martinez, le "meilleur ami" des Français, a appelé les organisateurs à vite remédier au problème pour le confort des acteurs mais aussi pour une question de crédibilité en comparaison au football européen.

"Un désastre"

"Arriver ici contre un Canada fort, avec de bons attaquants et sur un terrain qui est un désastre, cela nous a un peu compliqué la tâche", a regretté le gardien d’Aston Villa. "Nous aurions pu marquer beaucoup plus de buts. C'était un désastre, quand tu courais, tu sautais. Angelito (Di María) a eu un face-à-face contre le gardien et il a terminé avec le pied droit parce qu'il n'a pas pu mettre le ballon sur bon pied au pied tellement le terrain était mauvais. Nous devons nous améliorer sur cet aspect, sinon la Copa América aura toujours un niveau inférieur à celui de l’Euro."

Cristian Romero, défenseur de Tottenham, a rejoint son équipier sur le sujet. "Les conditions du terrain étaient très moches", a-t-il déploré. "Devoir jouer cette compétition sur un terrain comme celui-là est lamentable. Cela nous a rendus le match difficile, mais ce n'est pas une excuse. Nous avons joué un bon match, je pense que nous avons encore une fois montré que nous sommes bons, que nous avons la même soif de mener l'équipe nationale au sommet."

Lionel Scaloni, le sélectionneur, a fait part de son soulagement d’avoir gagné dans des conditions rendues compliquées par l’état de la pelouse. "Le début ressemblait au match contre l’Arabie Saoudite (défaite lors du premier match de la Coupe du monde 2022, NDLR), à la différence que cette fois-là, nous avions joué sur un terrain plus correct", souligne-t-il. "Avec tout mon respect: Dieu merci, nous avons gagné. Sinon, cela aurait été une excuse bon marché. Nous savons depuis sept mois que nous allons jouer ici et ils ont changé le gazon il y a deux jours. Ce n'est pas bon pour le spectacle. Ce n'est pas une excuse, le stade est beau et avec du gazon synthétique il devrait être spectaculaire, mais avec celui d'aujourd'hui, il n'est pas adapté à ce type de joueurs."

Article original publié sur RMC Sport