"Tu ne peux pas me quitter" : Jacques Chirac en larmes face à Jacqueline Chabridon

Si Jacques Chirac a eu de nombreuses liaisons au cours de sa vie, il y a une femme qui a compté plus que les autres. Il s’agit de Jacqueline Chabridon. Pour elle, il était prêt à toutes les folies et a même envisagé de divorcer de son épouse Bernadette. Son entourage proche et particulièrement son influente conseillère Marie-France Garaud l’en ont dissuadé. Après un coup de foudre autour de la tête de veau, ces deux-là ont vécu une belle idylle, même si les derniers instants de leur relation n’ont pas été de tout repos. Un jour de janvier 1976, Jacqueline Chabridon, journaliste au Figaro, accompagne le Premier ministre de l’époque en Inde. La femme de ce dernier fait elle aussi partie du voyage. Ambiance… Dans l’avion, l’homme politique sent sa maîtresse distante. Il décide d'aller la voir, en pleurs, comme le raconte Xavier Panon dans son livre Chirac, quelle histoire, paru en octobre dernier aux éditions de L’Archipel.

« Tu ne peux pas me quitter, ce n’est pas possible », lance-t-il, en larmes à celle qu'il aime, alors que sa femme se trouve non loin de là. Mais alors pourquoi ce coup d'éclat ? « Dans l’après-midi, bouleversée par le Taj Mahal, elle a craqué et confié à Jacques Toubon son profond désarroi. Elle a le plus grand mal à assumer sa vie personnelle et cette liaison dévorante avec un Chirac plus heureux auprès d’elle que Bernadette. C’est ce qu’il assure », rapporte l’auteur de Chirac, quelle histoire. Leur histoire avait débuté il y a près de deux ans et la rupture

Retrouvez cet article sur GALA

Jacqueline Chabridon discrète sur sa romance avec Jacques Chirac : "Je ne suis pas Valérie Trierweiler"
Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon : cette photo compromettante détruite juste à temps...
Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon : leur amour sacrifié
Jacqueline Chabridon, l'amour caché de Jacques Chirac
Jacques Chirac et Jacqueline Chabridon : leur dernier rendez-vous raté