"On ne peut pas parler d'étonnement" : Antoine embarrassé en évoquant l'affaire Nicolas Hulot

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Nicolas Hulot est visé par plusieurs accusations. Dans un numéro d'Envoyé Spécial, diffusé jeudi 25 novembre, six femmes l'ont accusé d'agressions sexuelles pour des faits qui se seraient déroulés entre 1989 et 2008. Interrogé par Elise Lucet, l'ancien ministre s'est dit "anéanti" : "Je suis anéanti donc... Je ne peux même pas imaginer, voilà (...) Je n'ai même pas envie de me défendre, ça ne m'intéresse plus. C'est pas une question de reconnaître, je n'ai même plus la force". Depuis ces révélations, les proches de Nicolas Hulot sortent du silence pour expliquer qu'ils n'étaient au courant de rien. Mais invité sur le plateau de Jordan de Luxe, le chanteur Antoine a tenu à autre discours. "Avec Nicolas Hulot, nous nous sommes rencontrés plusieurs fois, j'ai dormi chez lui", s'est souvenu l'interprète des Elucubrations.

Embarrassé d'évoquer ce sujet, Antoine a ajouté : "Concernant ce qui est sorti, on ne peut pas parler d'étonnement... Il fait laisser la justice s'exprimer". Après les révélations de France 2, la justice a en effet ouvert une enquête préliminaire pour viol et agression sexuelle pour "des faits susceptibles d'avoir été commis à Paris à l'égard d'une victime mineure", selon le communiqué publié par la procureure de la République de Paris. Les investigations ont été confiées à la brigade de protection des mineurs de la direction régionale de la police judiciaire et "s'attacheront à déterminer si les faits dénoncés (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Eric Zemmour annonce officiellement sa candidature à la présidentielle 2022 dans une vidéo choc
Variant Omicron : que sait-on du premier cas identifié en France ?
Affaire Nicolas Hulot : les confidences sans filtre de Matthieu Orphelin
Eric Zemmour : ces erreurs du potentiel candidat qui ne sont pas passées inaperçues
Coronavirus : pourquoi le nouveau variant se nomme Omicron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles