"On ne peut pas", Létang répond à Rothen et assume de ne pas libérer les joueurs de Lille pour les JO 2024

En marge de la présentation de Bruno Genesio ce mercredi, Olivier Létang, le président du Losc, a motivé son refus de libérer des joueurs - Leny Yoro, Bafodé Diakité et Lucas Chevalier - en raison du calendrier, Lille devant disputer un tour de qualification à la Ligue des champions durant les Jeux.

Létang et Genesio sur la même longueur d'onde

"Il y a une polémique qui a été créée par une personne (Jérôme Rothen) que je ne vais pas citer. Cette personne, si jamais on avait libéré les joueurs, le 15 août si on se fait éliminer lors du Q3, c’est la même personne qui aurait dit ‘Mais attendez, ils n’ont aucune ambition, ils ont libéré leurs joueurs’. Ca n’est pas que nous ne voulons pas, tout le monde l'a compris, nous sommes le seul club à jouer pendant les JO. Les JO, c’est une compétition extraordinaire. On est contents de les avoir en France, mais on ne peut (libérer les joueurs)", a-t-il développé.

Programmé du 24 juillet au 9 août, le tournoi olympique ne fait pas partie des dates Fifa et les clubs n’ont pas l'obligation de libérer leurs joueurs.

"On a deux matchs qui sont importants. Quel message vous envoyez si on accepte de libérer nos joueurs parce que le club est moins important. Ca vient en frontal avec les JO. Si on avait fini troisièmes, j’avais pris l’engagement pour que les joueurs puissent participer à cette compétition. J’ai parlé aux joueurs qui ont bien évidemment compris la position qui est la nôtre parce que eux aussi ont envie de passer ce Q3 et de se qualifier pour la Champions League", a appuyé Létang.

Un discours partagé par Bruno Genesio. "J'ai le même point de vue. On est supporters de l'équipe de France pour les JO. C'est difficile de prendre ce genre de décision, mais comment pouvons-nous faire autrement? On a deux matchs essentiels. C'était la seule et unique décision cohérente à prendre", a commenté le nouvel homme fort du Losc. "Les joueurs ont immédiatement compris", a insisté Létang. S'il passe le 3e tour préliminaire de Ligue des champions (aller le 6 ou 7 août, retour le 13), Lille disputera les barrages (aller les 20-21 août, retour les 27-28 août).

Article original publié sur RMC Sport