"On ne peut pas les enfermer" : en Ehpad, le confinement dans les chambres s'avère parfois impossible

France 2

Dans le Grand Est, l'épidémie de Covid-19 fait de très nombreuses victimes parmi les personnes âgées dépendantes. A l'Ehpad Le Couarôge à Cornimont, dans les Vosges, 25 des 115 résidents ont été emportés par le coronavirus en une dizaine de jours.

Comment protéger au mieux les pensionnaires et tenter de stopper la propagation de la maladie ? Le personnel fait son possible ; l'infirmière vient deux fois par jour vérifier leur température et tente de leur faire porter un masque.

Certains pensionnaires ne comprennent pas l'utilité du masque

Mais certains pensionnaires atteints de troubles cognitifs n'en comprennent pas l'utilité. Que faire ? "On ne peut pas forcer les gens... se résigne Béatrice, cadre de santé dans l'établissement. On reste quand même humains, on ne fait pas de soin de force."

Dans les faits, certaines mesures sont très difficiles à mettre en pratique. Ainsi, cette demande du ministère de la Santé : tous les résidents doivent rester confinés dans leur chambre.

"Ils ont ce besoin de déambuler"

"Ils ont ce besoin de déambuler, explique Béatrice. Ils vont parfois dans les chambres des autres résidents, et le virus se propage, et voilà... C'est difficile à gérer. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi