Non, on ne peut pas dire qu’un enfant disparaît toutes les dix minutes en France

franceinfo, Joanna Yakin

Lundi 25 mai, à l’occasion de la journée internationale des enfants disparus, le ministère de l’Intérieur a dévoilé ses derniers chiffres sur les disparitions de mineurs. "En France, un enfant disparaît toutes les dix minutes", ont résumé certains médias. La cellule Vrai du Faux vous explique pourquoi cette affirmation est fausse.

Plusieurs signalements pour un même enfant

Dire qu’un enfant disparaît toutes les dix minutes en France est un raccourci malheureux. Chaque année, le ministère de l’Intérieur communique bel et bien un bilan des disparitions de mineurs, toutefois, il n’évoque pas un nombre "d’enfants" disparus mais de "signalements". Aussi, si les autorités rapportent avoir recensé 51 287 signalements de mineurs disparus en 2019, cela ne veut pas dire que 51 287 enfants ont disparu cette année-là. "Un enfant peut être signalé plusieurs fois", expliquent les équipes du 116 000, le numéro d’urgence gratuit mandaté par le ministère de l’Intérieur pour aider les familles d’enfants disparus.

Même au numéro d’urgence 116 000, personne ne sait combien d’enfants ont réellement disparu. L’association affirme que le ministère de l’Intérieur est incapable de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi