«On ne peut pas y arriver» : la hausse des prix de l'énergie menace la filière endivière

La facture d'énergie est la nouvelle hantise des chefs d'entreprise . Une filière subit de plein fouet la hausse des tarifs de l'électricité : les producteurs d'endives. En deux ans, la facture est passée de 5% du coût d'exploitation à 30%. Une flambée insupportable pour les professionnels, comme à Bapaume, dans le Pas-de-Calais, où Europe 1 s'est rendue.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une facture d'électricité multipliée par quatre

Dans la grande chambre froide de l'exploitation de Mathieu Bocquillon, il fait zéro degré. Une température constante pour conserver les racines d'endives. "Le plus gros poste en consommation énergétique, ce sont les frigos. On ne peut pas y échapper de toute façon", lance-t-il.

À côté, il faut à l'inverse chauffer les chambres noires où poussent les endives. Une exploitation dont la facture en électricité sera l'an prochain multipliée par quatre selon Daniel, le père de Mathieu. "En 2023, on est aux alentours de 150.000 euros à peu près, ce qui n'est vraiment pas tenable, on ne peut pas y arriver", assure-t-il.

>> LIRE AUSSI - «Je ne peux pas suivre» : avec l'inflation, les vols dans les supermarchés en forte hausse

L'aide gouvernementale pour amortir la facture sera nettement insuffisante pour Daniel. "Le maximum qu'on puisse avoir, c'est 21% de la facture. Autant dire peanuts. Ça ne comblera pas malheureusement le surcoût. Si je peux faire un peu d'humour noir, on peut dire que les coûts de l'électricité nou...


Lire la suite sur Europe1