"On ne peut pas aller travailler avec la boule au ventre" : Thomas Hugues se confie sur son mal-être à l'époque où il travaillait à TF1

·1 min de lecture

Interviewé par nos confrères du magazine TéléCâble Sat Hebdo, à l'occasion de son arrivée sur la chaîne Public Sénat, Thomas Hugues en a également profité pour revenir ce lundi 27 septembre sur la fin de sa carrière à TF1. Une relation qui avait débuté en 1989 entre la chaîne et le présentateur et qui s'est terminée en 2006, au tribunal. En effet, après cinq années de procédure, l'ex-joker de Patrick Poivre d'Arvor au 20h de TF1, avait gagné contre son employeur. TF1 avait été condamnée à lui verser 575 000 euros d'indemnités...

À lire également

Thomas Hugues claque la porte de Cnews

Des années après ces événements, Thomas Hugues ne garde pas un très bon souvenir de ses dernière années au sein de la Une, comme il le confie dans les colonnes de TéléCâble Sat Hebdo : "J'aurais pu continuer en faisant le dos rond à TF1, mais je ne me sentais plus bien. On ne peut pas aller travailler avec la boule au ventre" avoue-t-il. Depuis le 13 septembre dernier, Thomas Hugues est désormais à la tête de l'émission de débat Sens public, sur la chaîne Public Sénat, où il entend bien "ne pas courir après le buzz ou la polémique du jour (...) On va faire de l'actu, mais pas la même que tout le monde", comme il le confiait récemment à l'antenne de Euro... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles