"Ne me parlez pas sur ce ton !" : Accrochage entre Eric Dupond-Moretti et Alexis Corbière sur BFMTV

Les politiques ont fait le show. Hier soir, comme lors des précédentes soirées électorales, les chaînes de télévision ont invité des représentants des divers partis politiques pour commenter les résultats des scrutins. Sans surprise, les passages de Rachida Dati ont été électriques sur les plateaux. Mais d'autres visages politiques se sont également illustrés.

"Vous frimez encore ?"

Sur BFMTV, après l'annonce des résultats du second tour des élections législatives, Eric Dupond-Moretti, garde des sceaux, et Alexis Corbière, député LFI, se sont très rapidement accrochés. Alors que l'élu de Seine-Saint-Denis venait de se réjouir du score décevant du mouvement d'Emmanuel Macron, le ministre de la Justice l'a interpellé : "C'est quand même extraordinaire que l'on oublie les résultats de l'élection présidentielle. Moi, je veux bien que ce soit pour vous une anecdote, mais ça n'est pas une anecdote ! C'est Emmanuel Macron qui a été réélu. Plutôt brillamment, ne vous en déplaise !".

"Contre madame Le Pen", a lancé Alexis Corbière. "Et contre vous aussi, parce que vous êtes arrivé troisième !", a répliqué Eric Dupond-Moretti. "Mais vous n'êtes pas majoritaire dans ce pays ! Vous êtes encore arrogant, ce soir ? Je retrouve le Dupond-Moretti que j'ai vu pendant des années. Vous êtes formidable ! Je vous adore ! Vous frimez encore ? Bravo !", a enchaîné l'Insoumis. Ce à quoi le membre du gouvernement a répondu : "Les...

Lire la suite


À lire aussi

"Vous trouvez que c'est une photo objective ? : Accrochage entre Alexis Corbière et Maxime Switek sur BFMTV
"Petites hyènes, rentrez dans la niche !" : Echange houleux entre Alexis Corbière et Dimitri Pavlenko sur Europe 1
"C'est honteux !" : Vif accrochage entre Daniel Riolo et Ian Brossat dans "Les Grandes Gueules"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles