«Je ne paierai pas», une mairie se rebelle face à la hausse de sa facture d'électricité

© Margaux Fodéré / EUROPE 1

L'Europe est face à une crise énergétique sans précédent. En France, la facture d’électricité explose pour tous les particuliers, mais aussi pour les mairies. Si bien que certaines craignent de ne pas pouvoir financer les services publics. Europe 1 a rencontré le maire de Montataire, une commune de l’Oise qui ne paiera pas sa facture d’électricité l’année prochaine, tant que les communes devront passer par le marché public pour acheter leur électricité .

Une augmentation de 2 millions d'euros sur la facture

Dans cette commune de 14.000 habitants, ancienne terre d’industrie, la facture d’électricité pourrait être multipliée par quatre l’année prochaine. Une situation délirante affirme le maire communiste de la ville, Jean-Pierre Bosino. "Notre facture de 2022 est à 660.000 euros, le risque c’est que notre facture passe à 2,5 millions d'euros", détaille-t-il. Près de 2 millions d’euros en plus pour un budget annuel de la commune de 32 millions d’euros.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Pas de marge, pas de gras, on est déjà l’os", explique le maire qui refuse de faire payer la note à ses administrés. "On a pris l’engagement qu’on ne toucherait pas aux impôts. La deuxième solution, c’est de faire des économies . Passez-moi l’expression, on va taper dans tous les services publics utiles à la population , la restauration scolaire, le centre de loisir, les sports, c’est pas acceptable non plus."

"Je ne paierai pas", répète Jean-Pierre Bosino, ...


Lire la suite sur Europe1