"Je ne m'aime toujours pas" : Charlotte Gainsbourg révèle la source de ses complexes

·1 min de lecture

Confidences pour confidences... Charlotte Gainsbourg s'exprime rarement, mais quand elle le fait, la comédienne évoque souvent sa famille. Au printemps 2020, elle partageait une série de photos avec Joe, et la ressemblance entre la jeune fille et sa maman a fait fondre les followers de l'actrice. Et quand son fils aîné Ben dévoile une photo dossier avec Alice, les commentaires vont également bon train. L'été dernier, la comédienne annonçait une grande nouvelle en publiant une drôle de photo de Joe. Charlotte Gainsbourg a également récemment révélé comment elle avait appris le décès de son père, Serge Gainsbourg, avant d'avouer toujours avoir des craintes pour le couple qu'elle forme avec Yvan Attal.

Cette fois, revoilà l'actrice sur le grand écran. Depuis deux semaines maintenant, les salles de cinéma sont de retour, avec une programmation spéciale pour le tout premier jour de réouverture le 19 mai. Malgré des mesures sanitaires encore strictes, le premier bilan était très positif. Pour Charlotte Gainsbourg, le come-back commence ce mercredi, avec la sortie de son dernier film, Suzanna Andler de Benoît Jacquot. L'occasion de se confier à nos confrères de Libération, avec quelques révélations à la clé.

Expliquant avoir toujours du mal à se regarder sur un écran, la comédienne revient sur sa jeunesse. Elle qui avait avoué que la mauvaise réputation de ses parents avait affecté son enfance a expliqué en début d'année qu'elle avait eu du mal à gérer les années qui ont suivi le décès (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Villa Caprice : Patrick Bruel perturbé par le nom de son nouveau film
Les chariots de feu (Disney+) : l'histoire vraie de deux athlètes olympiques entrés dans la légende du sport
Hugh Jackman (The Greatest Showman, C8) : Des griffes de Wolverine au grand crique Barnum (INTERVIEW)
Michèle Laroque (Chacun chez soi) : "tout le monde a cru que j'avais pris un coup sur la tête", l'actrice se confie sur un moment décisif de sa vie
Annecy 2021 : pas de pass sanitaire, sécurité des festivaliers... Mickaël Marin, directeur du festival, donne les détails de l'organisation de cette édition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles