"On ne l’oublie pas" : à Paris, un dernier hommage à Lola

Hommage à Lola, mercredi 16 novembre à Paris. - Credit:BERTRAND GUAY / AFP

REPORTAGE. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées mercredi autour de la famille de l’adolescente, dont le meurtre mi-octobre a choqué la France.

C'est comme si le ciel avait noté le rendez-vous. À Paris, ce mercredi, il s'est mis à verser ses larmes à l'heure même où le cortège se mettait en route pour rendre un dernier hommage à Lola, cette jeune fille de 12 ans, tuée le 14 octobre dans l'immeuble où elle habitait avec sa famille, au 119 de la rue Manin. Non loin, au croisement des rues Goubet et Petit, dans le 19e arrondissement, la foule s'est petit à petit amassée, malgré la pluie. Il y a des habitants du quartier, des élèves du collège Georges-Brassens, où étudiait Lola, des parents d'élèves, des jeunes, des moins jeunes… Et tout devant, en tête de cortège, les parents de l'adolescente et ses deux frères.

Silvana est venue avec son bouquet de roses blanches. Elle est un peu perdue sous la nuée de parapluies. « C'est qu'on est tous un peu chamboulés », commence cette mère de famille qui habite au sixième étage de l'immeuble qui fait face à celui du drame. Elle raconte que, depuis un mois, beaucoup de fenêtres restent fermées en face de chez elle. « Les lieux commencent à se vider, les gens partent, ils sont traumatisés », assure Silvana. Cette mère d'une fille à peine plus âgée que Lola ne reconnaît plus son quartier : « L'esprit du 19e, c'est le vivre ensemble, mais depuis le 14 octobre on ne voit plus d'enfants jouer, on n'entend plus de rires depuis nos fenêtres, les rues se vident dès 15 heures, on voit les parents qui s'accrochent à leurs enfants. On est tous très affectés. »

Soutenir les parents

Presque tout le (...)

Lire la suite

VIDÉO - France : les adieux à Lola, fillette de 12 ans sauvagement assassinée