"Je ne vous lâcherai pas": Macron promet aux maires son "soutien indéfectible" contre les violences

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Emmanuel Macron lors d'une cérémonie à la mémoire des Harkis à l'Élysée, le 20 septembre 2021 (Photo d'illustration) - GONZALO FUENTES © 2019 AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président de la République a remercié les édiles du pays ce mercredi soir pour leur action menée depuis le début de la crise sanitaire.

"Merci pour tout le travail fait et je ne vous lâcherai pas": Emmanuel Macron a remercié chaleureusement mercredi un millier de maires pour leur action durant la pandémie, leur promettant son "soutien indéfectible" contre les violences, tout en les appelant à "regarder loin".

"Nous ne céderons rien au retour de la violence, qu'elle soit verbale ou physique", a déclaré le président de la République. "Céder une once de terrain, c'est l'impossibilité de prendre des décisions demain. Vous aurez toujours en ma personne un soutien indéfectible."

Avec cette réception dans la salle des fêtes de l'Élysée, le chef de l'État a renoué avec une habitude instaurée en 2017 - et interrompue par la crise du Covid-19 - d'organiser une vaste réception au moment du Congrès de l'Association des maires de France (AMF), qu'il clôturera jeudi par un discours "plus détaillé".

Félicitations au nouveau président David Lisnard

Outre les membres du gouvernement, étaient présents son ex-Premier ministre Edouard Philippe, maire du Havre, François Bayrou, Haut-Commissaire au plan et maire de Pau, ou encore Karl Olive, maire de Poissy et proche du chef de l'État.

Emmanuel Macron a d'abord félicité le nouveau président de l'AMF, David Lisnard, élu dans l'après-midi face au "Macron-compatible" Philippe Laurent.

"Bon courage dans cet esprit d'unité de pluralisme et d'indépendance auquel vous êtes attaché", a lancé Emmanuel Macron au maire LR de Cannes, déclenchant une salve d'applaudissements.

Face au Covid, "l'action des maires a été essentielle"

Il a aussi pris soin de souligner que "la République a besoin" de l'AMF et de remercier François Baroin, son président sortant. "Il y a eu parfois des désaccords mais toujours dans un très grand respect", a-t-il assuré.

Le chef de l'État a surtout mis en valeur le rôle des maires pendant la crise sanitaire. "Quand on annonce qu'on va tout fermer, les écoles, les bars, il faut des gens pour le faire: les maires, sur le terrain. Quand il a fallu rouvrir les écoles, ça s'est fait avec une mobilisation extraordinaire (...) l'action des maires a été essentielle", a-t-il souligné, estimant que le "couple préfet-maire a démontré toute son efficacité".

"Le jour d’après, il ne faut pas le construire en oubliant tout ce qu’on a appris de cette crise", a ajouté le président.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La nostalgie politique dans la campagne présidentielle française représente "une forme de cynisme"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles