«Ne jouons pas la démocratie à la roulette russe»

Libération.fr

La ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, qui s’est engagée en politique après le 21 avril 2002, appelle la gauche à mettre de côté les divisions pour se mobiliser contre le Front national.

Alors que le front républicain semble avoir vécu, la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, exhorte la gauche à ne pas se tromper de combat et à faire barrage de façon inconditionnelle à Marine Le Pen.


Pourquoi prendre la parole maintenant ?

Comme le disait Albert Camus, «il est des moments où l’enjeu n’est pas de refaire le monde mais d’empêcher qu’il ne se défasse». Jamais Marine Le Pen n’a été aussi proche de la victoire, non pas d’abord par adhésion, mais du fait de la démobilisation de beaucoup d’électeurs. Il est indispensable de sonner la mobilisation générale pour lui faire barrage, car le danger existe.

La fin de l’automaticité du vote anti-FN n’est pas une nouveauté dans une partie de la droite, mais à gauche aussi, cette tendance a progressé…

Je comprends qu’on puisse se sentir orphelin au soir du premier tour, mais je suis surprise que certains à gauche tergiversent alors qu’il s’agit de barrer la route au FN. Entre Macron et Le Pen, la question ne doit même pas se poser. Lui est républicain, lui est démocrate, lui est de bonne volonté. Et en face, on a une candidate d’extrême droite dont le programme est incompatible avec la République, avec la démocratie et avec certaines libertés fondamentales. Le seul choix, c’est de voter massivement Macron. Non par adhésion pleine et entière ou pour lui signer un chèque en blanc, mais pour que le score de Le Pen soit le plus faible possible. C’est un enjeu. Ne pas voter contre le FN avec les meilleures intentions du monde, ça reste ne pas voter contre le FN.

Quand vous rencontrez des électeurs de Mélenchon, que vous disent-ils ?

Les plus sévères, si je caricature un peu, me disent qu’élire Macron en 2017, c’est avoir Le Pen en 2022. Ce raisonnement m’estomaque. Il faudrait donc préférer prendre le risque de (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Attentats de Paris : plainte d'un indic contre la gendarmerie et les douanes
«J’ai supprimé le support papier pour mes élèves»
Vote des détenus
Mode
Les magasins Tati vers une vente à la découpe

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages