Il ne faut pas exagérer le risque de faillites des entreprises, dit Villeroy de Galhau

·1 min de lecture
IL NE FAUT PAS EXAGÉRER LE RISQUE DE FAILLITES DES ENTREPRISES, DIT VILLEROY DE GALHAU

PARIS (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a minimisé mardi le risque d'une montée des faillites des entreprises, estimant qu'une hausse des défaillances constituerait avant tout un retour à la normale.

"Il faut éviter d’exagérer les alarmes", a-t-il dit lors d'un discours devant l'European Investment Bank (EIB).

François Villeroy de Galhau a rappelé que depuis mars 2020, le nombre de défaillances est "anormalement bas" et que si ce chiffre a augmenté sur les dernières semaines, il reste "significativement" inférieur à celui de 2019.

"Un effet de rattrapage sur la période à venir ne signifierait pas une rupture économique, mais le retour à un rythme naturel", a déclaré le gouverneur de la Banque de France.

"Y a-t-il un risque d’aller au-delà de ce rattrapage, avec une hausse supérieure au 'déficit' de défaillances 2020 ? Rien ne peut être exclu, mais rien ne permet aujourd’hui de l’anticiper", a-t-il poursuivi.

(Leigh Thomas et Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles