«Il ne faut pas que Bercy flanche», demande Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

"Le ministre peut tout à fait prendre des mesures pour permettre aux agriculteurs de tenir économiquement." Christiane Lambert appelle le ministre de l'agriculture Marc Fesneau a continuer ses efforts pour aider les agriculteurs face aux conséquences désastreuses de la canicule sur les récoltes et les animaux. De lourdes dégâts sont à prévoir, même s'il est trop tôt pour calculer les pertes. La canicule a un effet direct sur la vie des animaux d'élevage, et les cultures, en manque principalement d'eau.

La nécessité d'une assurance gestion des risques

"Nous avons un grand chantier déjà engagé suite au gel historique de 2021 : c'est la création d'une assurance gestion des risques, pour que les agriculteurs puissent s'assure plus facilement. Au-delà de 50% de perte, c'est la solidarité nationale qui joue. Nous sommes en train de construire ce dispositif. il ne faut pas que les assureurs flanchent. Il ne faut pas que Bercy flanche !", demande-t-elle au micro d'Europe 1.

L'assurance gestion des risques est aujourd'hui l'un des grands projets de la FNSEA. "Si on produit moins, l'alimentation coutera plus cher pour tout le monde." Au micro d'Europe 1, Christiane Lambert insiste, "il y a un intérêt souverain pour la nation".

>> LIRE AUSSI - Fin des moissons : vers une saison catastrophique pour les agriculteurs ?

L'Ukraine représente 30% du marché mondial du blé. "Il va manquer de blé sur la planète, donc partout où on peut produire, il faut produire". Dans la matinale d'Europ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles