"Je ne devais pas naître" : les douloureuses confidences de Nelson Monfort

Cela fait plus d'une trentaine d'années que Nelson Monfort commente le sport sur l'antenne de France Télévisions. De nouveau pour cette saison 2022, il arpente les allées et les courts de Roland-Garros pour interviewer les joueurs et joueuses de tennis. Une tâche qu'il accomplie avec passion et ferveur, ce qui a fait sa renommée.

Plutôt réservé sur sa vie privée, ce père de famille s'est confié récemment dans un entretien accordé dans le cadre du podcast Parents d'abord de Télé-Loisirs. Celui qui pratique cinq langues est revenu sur l'admiration qu'il portait envers son père disparu alors qu'il était encore jeune. "Je l'admirais énormément. La seule peine que j'ai, c'est qu'il m'a quitté trop tôt. En fait, il avait plutôt l'âge d'être mon grand-père que mon père. Quand il est décédé, j'avais 22 ou 23 ans. J'ai perdu mes deux parents avant l'âge de 28 ans", a-t-il relaté.

À lire également

"On s'emmerde" : Philippe Candeloro pousse un gros coup de gueule

En conséquence, Nelson Monfort a été assez rapidement livré à lui-même. "

En tant que fils unique, ça m'a forgé un sacré caractère. Mes parents m'ont eu beaucoup trop tard pour que j'ai des frères et soeurs. Moi, déjà, je ne devais sans doute pas naître parce que ma maman étai... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles