"Je ne suis pas d'accord qu'en période de Noël, on fasse ça à l'économie" : des commerçants s'inquiètent de la grève contre la réforme des retraites

Sandrine Etoa-Andegue

"C'est assez vide pour un samedi avant Noël, c'est dû à la grève, c'est certain !" À la sortie du centre commercial Beaugrenelle, à Paris Karen et Lauren ont les bras chargés de paquets. Mais les deux copines ont quand même dû réduire leur séance de shopping : "C'est compliqué sans transport. Je n'ai pas la possibilité de marcher beaucoup, je n'ai pas beaucoup d'autres options. Du coup je prends des taxis, ça coûte un peu plus cher !"

La circulation des transports est encore très perturbée le week-end des 7 et 8 décembre, avec très peu de trains partout en France, très peu de métros et de RER en Île-de-France. La mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit. Résultat : les clients se font plus rares qu'en temps normal, selon les commerçants, qui voient cette période cruciale de Noël arriver avec appréhension.

Périmètre limité

En vacances à Paris pour quelques jours encore, Lita comptait aussi faire la tournée des grands magasins pour acheter ses cadeaux de Noël avant de rentrer en Guadeloupe. Mais elle a dû se limiter aux boutiques de prêt à porter à côté de son hôtel : "Je suis obligée de faire toutes mes courses par ici, puisqu'il n'y a pas de transports. Prendre un chauffeur, au bout d'un moment ça chiffre ! Donc c'est assez embêtant."

C'est un peu trop, même si on comprend (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi