"Je ne choisis pas les journalistes" : Emmanuel Macron assume son interview dans "Valeurs actuelles"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron a-t-il joué un rôle dans la banalisation de l'extrême-droite en France ? À la sortie de son meeting de dimanche à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, le candidat à un second mandat présidentiel a réfuté toute responsabilité à ce sujet. "(Ce sera la faute) des Françaises et des Français", a-t-il répliqué à Azzedine Ahmed-Chaouch, journaliste à "Quotidien", qui imaginait devant lui l'élection de Marine Le Pen dimanche 24 avril. "Enfin, vous me faîtes rire, c'est la démocratie".

"Ce n'est pas servir les idées de 'Valeurs actuelles' que de défendre mes idées dans leurs colonnes"

"Il y a un jour où j'avais été étonné. En regardant les kiosques, j'avais découvert que vous aviez parlé à 'Valeurs actuelles'", a rebondi le journaliste. En octobre 2019 en effet, Emmanuel Macron a accordé un entretien de douze pages à l'hebdomadaire classé à l'extrême-droite sur le thème de l'immigration, du communautarisme et du voile. Ce qui avait provoqué un tollé. Deux ans et demi plus tard, le président-candidat assume sa décision. "Je pense qu'il faut aller chercher les gens, y compris (ceux) qui ne sont pas d'accord avec vous". "Mais ce n'est pas servir leurs idées que de défendre mes idées dans leurs colonnes", s'est-il défendu.

"Cela ne participe-t-il pas à la normalisation (des idées d'extrême-droite) ?", a réagi Azzedine Ahmed-Chaouch. "Vous avez aussi des ministres qui débattent...

Lire la suite


À lire aussi

Interview de Manuel Valls dans "Valeurs actuelles" : Alexie Corbière épinglé par "Quotidien"
Interview polémique dans "Valeurs actuelles" : Marlène Schiappa présente ses excuses
Sibeth Ndiaye défend l'interview d'Emmanuel Macron dans "Valeurs actuelles"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles