"Ne baissez pas les bras !" : des mineurs chiliens et des survivants des Andes donnent leurs conseils de confinement

franceinfo avec AFP

Ils savent de quoi ils parlent. Alors que trois milliards de personnes sont invitées à rester cloitrés chez eux pour lutter contre la pandémie de Covid-19, l'AFP a demandé, vendredi 27 mars, quelques conseils de confinement aux mineurs chiliens, restés 69 jours sous terre en 2010, et aux survivants uruguayens de la tragédie aérienne des Andes en 1972.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

"Ne baissez pas les bras ; le sens de l'humour est très important. Mettez de l'ordre chez vous. Mettez en place une routine pour ne pas vous ennuyer. Il y a beaucoup de choses à faire !", recommande par exemple Mario Sepulveda. L'homme appelle les personnes confinées chez elles à profiter de cette période pour "faire des choses".

Soyons obéissants, c'est super important. Il ne s'agit pas d'un problème politique, mais d'un problème de santé.

Mario Sepulveda

à l'AFP

L'un de ses camarades, Luis Urzua, témoigne : "Nous avons fait preuve de beaucoup de camaraderie, nous avons beaucoup discuté. Nous avons découvert le travail et les tâches des autres camarades. Prier est une autre chose qui nous a beaucoup aidés."

"Il n'y a pas de quoi se plaindre"

Carlos Paez a survécu à des conditions (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi