NBA: des Warriors sans leurs stars s'imposent à Cleveland dans un déluge de tirs à trois points

Bien que privé de quatre de ses stars, Golden State, mené par Jordan Poole, a fait une démonstration de tir à trois points à Cleveland vendredi, avec 23 tentatives réussies, pour obtenir un succès probant (120-114).

Stephen Curry, Klay Thompson, Andrew Wiggins et Draymond Green n'ont pas participé à la rencontre, au lendemain de la défaite crève-cœur des champions NBA en titre en prolongation contre les Celtics à Boston (121-118).

Mais grâce aux 32 points de Poole et aux 22 points de Ty Jerome, les Warriors ont décroché leur première victoire à l'extérieur cette saison contre une équipe présentant un bilan positif.

Ils ont donné le ton en réussissant sept des huit tirs à trois points du premier quart-temps, et leurs 14 tirs à trois points de la première mi-temps sont les plus nombreux jamais réalisés par un adversaire de Cleveland sur une moitié de rencontre.

Cleveland a réduit son déficit au score à quatre points à deux minutes de la fin, mais Jérôme a rapidement réalisé un autre tir à trois points pour sceller la main-mise de Golden State.

"C'est juste un soir où un groupe de gars est arrivé et a joué avec confiance, a joué avec force", a déclaré l'entraîneur des Warriors Steve Kerr, dont l'équipe s'est replacée au 7e rang de la Conférence Ouest après un début calamiteux.

- Kerr veut moins de matches -

"Quand vous obtenez une victoire comme celle-ci, et que tout le monde se sent bien dans son propre jeu, cela vous donne un petit coup de pouce", a salué l'ancien arrière de Cleveland.

Kerr a assumé d'avoir laissé ses titulaires sur le banc, affirmant qu'il fallait donner une chance aux joueurs blessés de se reposer ou de leur éviter de risquer une blessure qui pourrait nuire à la suite de leur saison ou aux play-offs.

"Je me sens mal pour les fans qui achètent des billets et qui s'attendent à voir quelqu'un jouer", a toutefois souligné le coach des Warriors.

"C'est un aspect brutal du business. C'est pourquoi je vais continuer à plaider pour des saisons de 72 matchs" contre 82 actuellement, a-t-il expliqué.

Darius Garland a marqué 21 points pour Cleveland, qui était à nouveau privé de Donovan Mitchell, en raison d'une blessure à l'aine.

L'entraîneur de Cleveland, J.B. Bickerstaff, a affirmé que le problème ne venait pas d'un joueur manquant des Cavs mais de l'attitude de ses troupes.

"Nous n'avons pas respecté le jeu. C'est aussi simple que cela", a regretté Bickerstaff. "Ils ont des champions là-bas, et nous pensions que comme certains de ces gars étaient absents nous allions pouvoir prendre le match à la légère et nous avons eu ce que nous méritons".

- Doncic sur sa lancée -

Les Lakers de Los Angeles ont battu Memphis (122-121), grâce à une fin de match décisive de leur meneur allemand Dennis Schröder, mettant ainsi fin à la série de 11 victoires consécutives des Grizzlies.

Russell Westbrook (29 points) et LeBron James (23 points) ont eu leur influence habituelle sur la performance des Lakers, en 13e position à l'Est mais qui semblent en mesure d'accrocher les play-offs avec encore 36 matches à jouer.

A Dallas, le candidat au titre de MVP, Luka Doncic, a marqué 34 points, réussissant cinq de ses huit tentatives à trois points lors du large succès des Mavericks, cinquièmes à l'Est face à Miami, septième à l'Ouest (115-90).

Le Slovène a ajouté 12 rebonds et sept passes. Les Mavs, solides en défense, ont ainsi mis fin à une série de trois matches sans victoire.

Du côté du Heat, si Bam Adebayo et Tyler Herro ont respectivement inscrit 18 et 16 points, la star Jimmy Butler a été limitée à 12 points.

Kawhi Leonard a lui marqué 36 points pour mener les Clippers de Los Angeles à une victoire chez les Spurs de San Antonio (131-126).

À Atlanta, les Hawks sont parvenus à s'imposer face aux New York Knicks (139-124).

Dejounte Murray a marqué 29 points et Trae Young a ajouté 27 points pour les Hawks, qui ont accéléré pour se détacher dans le dernier quart-temps.

Les 32 points de Julius Randle pour New York ont d'ailleurs été tous réussis avant cela.

Le Magic d'Orlando, 13e à l'Est, a également terminé en force, dépassant les Pelicans de la Nouvelle-Orléans, 4es à l'Ouest, dans le dernier quart-temps pour une précieuse victoire à domicile (123-110).

bb/mtp/smr