NBA: Utah enchaîne, les Lakers aussi

·4 min de lecture

Utah, leader à l'Ouest, a dominé Milwaukee, 2e de la conférence Est, vendredi dans le match au sommet d'une soirée NBA durant laquelle les Lakers, ses dauphins, ont signé un septième succès d'affilée contre Memphis, et Dallas a battu la Nouvelle-Orléans au cours d'un festival offensif.

. Le collectif du Jazz cartonne

Rudy Gobert et Joe Ingles ont marqué 27 points chacun pour permettre à l'équipe dirigée par Quin Snyder de battre à domicile les Bucks de Milwaukee (129-115). Le Jazz s'est appuyé sur une attaque explosive et équilibrée pour conserver la tête de la conférence Ouest.

Pour la première fois dans l'histoire de la franchise basée à Salt Lake CIty, les Jazz ont vu quatre joueurs marquer 25 points en un match. Donovan Mitchell (26 pts) et Jordan Clarkson (25 pts), sorti du banc, ont également brillé devant une foule de près de 4.000 spectateurs, la jauge de la Vivint Arena étant limitée à environ 20% de sa capacité par la pandémie.

Utah a obtenu une sixième victoire consécutive et la 17e en 18 matches. "Peu importe qui marque, nous allons aller sur le terrain et jouer de la bonne manière", a déclaré Mitchell.

Sacré meilleur défenseur de NBA en 2018 et 2019, Gobert a réalisé 12 passes et quatre contres.

Milwaukee a cédé pour la deuxième fois cette saison devant le Jazz.

Sa star Giannis Antetokounmpo, MVP en 2019 et 2020, a terminé avec 29 points, 15 rebonds et six passes, mais le Grec n'a pu empêcher les Bucks de perdre leur deuxième match en deux jours.

. James et Davis portent les Lakers

LeBron James et Anthony Davis ont totalisé 63 points lors de la victoire des Lakers, la septième consécutive, contre les Memphis Grizzlies (115-105).

Pour la première fois en quatre matches, la franchise de Los Angeles, championne en titre, n'a pas eu besoin d'aller en prolongation, malgré un déficit de 20 points en tout début de rencontre!

"Nous devons trouver une solution", a déclaré James. "Nous ne devrions pas être autant distancés dans le premier quart-temps. On ne peut pas faire ça contre de bonnes équipes et on a de bonnes équipes qui arrivent. Être menés 22 à 2 n'est pas un bon ingrédient pour devenir un candidat au titre, mais nous avons trouvé un moyen de revenir".

Davis a marqué 35 points et James a terminé avec 28 points, neuf rebonds et huit passes pour les Lakers, qui ont semblé fatigués à l'entame de la rencontre en raison de leurs efforts des précédents jours.

"Notre défense n'était pas au point au premier quart-temps. On a resseré les vis pour accélérer à la fin du troisième quart", a déclaré l'entraîneur des Lakers, Frank Vogel. James a joué durant 34 minutes, et a couronné sa performance par un spectaculaire dunk à une main sur une passe de Marc Gasol à trois minutes de la fin.

. Doncic domine Zion

Dans le duel entre les deux stars les plus prometteuses de la NBA, Luka Doncic et son équipe de Dallas se sont imposés face à Zion Williamson et à la Nouvelle-Orléans (143-130), mais les deux prodiges ont chacun signé leur record personnel au nombre de points marqués.

Le Slovène de 21 ans a inscrit 46 points, auxquels il faut ajouter 12 passes et huit rebonds: le septième match de sa carrière avec au moins 40 points et 10 passes.

En face, le premier choix de la Draft 2019, âgé de 20 ans, a marqué 36 points, avec un 14 sur 15 aux tirs.

Kristaps Porzingis a ajouté 36 points pour des Mavericks qui ont fait feu de tout bois. Symbole de cette orgie offensive, le record de tirs à trois points de la franchise texane a été battu, avec 25 tentatives réussies.

L'entraîneur des Mavs, Rick Carlisle, a estimé que la rencontre face aux Pelicans avait consisté en une "bataille d'oreillers" sur le plan défensif, mais il n'a pu s'empêcher d'être impressionné par l'efficacité des acteurs en attaque.

"Luka a été phénoménal, KP a été phénoménal. Williamson a été incroyable", a-t-il résumé.

gph/oho/smr/chc