NBA: Tatum martyrise les Hornets en ouverture du MLK day

Jayson Tatum, auteur d'un récital à 51 points, a guidé les Celtics, meilleure équipe du championnat, à la victoire chez les Hornets (130-116), en ouverture du Martin Luther King Day, célébrant chaque 3e lundi de janvier l'anniversaire de naissance du révérend.

Particulièrement adroit (15/23 aux tirs, 9 rbds, 5 passes), Tatum a scoré, comme il sait le faire, mais il a aussi créé nombre de situations favorables en attaque, s'infiltrant, feintant et offrant quelques caviars à ses partenaires, tel ce alley-oop (passe en l'air) à Robert Williams III (8 pts, 9 rbds) au troisième quart-temps.

A ce moment-là, les C's menaient tranquillement la danse avec 17 unités d'avance, mais Charlotte a montré de l'orgueil, à l'image de l'ailier Jalen McDaniels (26 pts) qui a fait revenir son équipe à -2 en début de quatrième quart-temps, bien aidé par LaMelo Ball (25 pts).

Mais Boston, même privé de Jaylen Brown (adducteur), a su remettre un coup d'accélérateur, par l'inévitable Tatum, qui a planté trois banderilles à longue distance consécutives dans les deux dernières minutes, bouclant le dernier quart-temps avec 18 points.

"Ça faisait un moment que je n'avais pas mis 50 points. D'ailleurs, j'ai raté quelques tirs au début du match... bon, ça allait mieux à la fin", a-t-il commenté tout sourire, ajoutant à propos de Martin Luther King, "sans lui, je ne pourrais pas faire ce que je fais et réaliser mon rêve".

Forts de ce septième succès de rang, les Celtics caracolent en tête du classement à l'Est, avec le meilleur bilan de la ligue (33 victoires pour 12 défaites).

nip/lh