"N'ayant ni carrière, ni son" : Saïd Boussif le manager de Vitaa, dézingue Léa Haddad (Star Academy)

La nouvelle saison de la Star Academy a débuté ce samedi 4 novembre et plusieurs éléments ont été dévoilés aux téléspectateurs. L’hymne de la promotion 2023 puisera donc ses racines dans la chanson Au bout de mes rêves de Jean-Jacques Goldman. Le parrain et la marraine de la nouvelle promotion ont également été révélés ce samedi 4 novembre. Ce sont donc James Blunt et Vitaa à qui incombera la tâche de superviser la nouvelle promotion 2023. Force est de constater que leur arrivée dans le programme de TF1 n’a pas plu à tout le monde. L’interprète de Plus fort a reposté dans sa story Instagram un tweet qui étrillait le choix d’avoir pris Vitaa et James Blunt comme marraine et parrain. "Eh Vitaa et James Blunt on se fait chier, mettez Léa seulement, là il y a de l’impact" a écrit l’internaute. L’ancienne finaliste de la Star Ac 10 à savoir Léa a tenu à répondre avec humour en écrivant juste en dessous de son tweet : ‘J’avoue’.

À lire également

Star Academy : Voici les comptes Instagram officiels des candidats !

Suite à cette publication, Saïd Boussif, qui est le patron d’Indifférence Prod, et qui produit également Vitaa a tenu à s’emparer de son compte Instagram dans le but de lui répondre avec franchise.

"Léa, force est de constater que n'ayant ni carrière, ni son, cela laisse forcément le temps à l'aigreur, je te souhaite ne serait-ce qu'un pourcent de leur succès. C'est pas beau de cracher dans la soupe", lui a-t-il rédigé ce dimanche 5 novembre.

Un internaute a alors tenu à expliquer qu’il s’agissait du second degré ce à quoi à tenu à répondre la jeune Léa avec un court message : "merci".

Le premier prime a donc été fort en émotions puisque les nouveaux académiciens ont foulé pour la première fois le plateau de TF1. Les téléspectateurs ont également pu découvrir l’arrivée au château de Dammarie-les-Lys des nouveaux candidats.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi