"Nous n'avons rien à voir avec le Rassemblement national", assure Stéphane Séjourné (LREM)

·1 min de lecture

Jeudi sur France 2, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a estimé que Marine Le Pen était "molle" sur les questions de lutte contre l'islamisme et le séparatisme. Cette séquence a choqué beaucoup de responsables politiques, et certains n'ont pas hésité à mettre sur un plan d'égalité le parti présidentiel La République en Marche et le Rassemblement national, parti d'extrême-droite. Mais à entendre Stéphane Séjourné, eurodéputé LREM invité du Grand Rendez-vous ce dimanche, cette analyse est erronée : "Nous n'avons rien à voir avec le Rassemblement national et ses idées", répond-il fermement.

>> LIRE AUSSI - EXTRAIT - Après le débat Darmanin-Le Pen, Attal martèle que la présidente du RN est "dangereuse"

"Je pense que c'est dangereux d'avoir Marine Le Pen au pouvoir"

Selon lui, lors du débat organisé sur France 2, "Gérald Darmanin a mis en lumière que Marine Le Pen était floue" dans ses démonstrations. "Le Rassemblement national, on le combat !" martèle fermement l'eurodéputé, chef de file des élus LREM à Bruxelles. Comme l'ancien ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, Stéphane Séjourné ne considère pas que Marine Le Pen est républicaine. "Je pense que c'est dangereux d'avoir Marine  Le Pen au pouvoir", explique-t-il, appelant les élus de l'opposition à "prendre leurs responsabilités. "

Car le député européen dénonce un "certain cynisme" de la part des opposants à Emmanuel Macron : "Tout le monde joue le 2e tour face à Marine Le Pen", déplore-t-il, pointant le &...


Lire la suite sur Europe1