Publicité

« Nous n'avons pas besoin en France d'un Bush » : Fabien Roussel accuse Emmanuel Macron de bellicisme sur le dossier ukrainien

Nous n'avons pas besoin en France d'un Bush » : en comparant Emmanuel Macron à l'ancien dirigeant américain, responsable des interventions militaires en Afghanistan et en Irak, Fabien Roussel a une nouvelle fois accusé le président de la République d'accroître le risque d'extension du conflit ukrainien.

À lire aussi Guerre en Ukraine : Sébastien Lecornu affirme que l’envoi de troupes au sol combattantes n’est pas « mis sur la table »

Ce 10 mars, au micro du Grand Rendez-Vous Europe 1 - CNews, le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a reproché au chef de l'État d'« endosse[r] les habits de la guerre » et même d'incarner « le parti de la guerre ». En cause : les récentes déclarations d'Emmanuel Macron sur l'envoi potentiel de troupes occidentales sur le territoire ukrainien et sur le soutien « sans limite » à Kiev. Le leader communiste souhaiterait que la France fasse plutôt entendre « les voix qui peuvent nous conduire à un cessez-le-feu et à la paix », deux ans après l'invasion militaire russe de l'Ukraine.

Alors que Nicolas Barré, directeur éditorial des Echos, lui faisait remarquer à ce sujet que « le parti de la guerre, c'est Poutine », Fabien Roussel a détaillé sa position : pour le chef du PFC, « il faut » bel et bien fournir un soutien à l'Ukraine, mais ne pas franchir « des lignes rouges » telles que la livraison aux Ukrainiens d'armes de longue portée, ou toute action qui placerait la France dans une situation de cobelligérance. Or, considère Fab...


Lire la suite sur LeJDD