"Nous n'avons aucun contact avec eux": Poutine ne souhaitera pas la bonne année à Macron, Biden et Scholz

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron - AFP
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron - AFP

Vladimir Poutine n'enverra pas de vœux de bonne année aux présidents américain Joe Biden, au président français Emmanuel Macron et au chancelier allemand Olaf Scholz, a indiqué vendredi le Kremlin, en pleine crise entre Moscou et l'Occident depuis l'offensive russe en Ukraine.

Ces homologues ne nous envoient aucuns vœux. De fait, nous n'avons aucun contact avec eux. Et compte tenu des actes inamicaux qu'ils entreprennent en permanence, le président ne leur enverra pas de vœux", a déclaré à la presse Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.

À l'inverse, Vladimir Poutine a déjà envoyé des vœux de bonne année 2023 à plusieurs dirigeants plus proches du Kremlin. Selon une liste publiée vendredi par la présidence russe, Vladimir Poutine a félicité notamment les présidents chinois Xi Jinping, turc Recep Tayyip Erdogan, syrien Bachar al-Assad, vénézuélien Nicolas Maduro, ainsi que le Premier ministre indien Narendra Modi.
Selon le Kremlin, il a également envoyé des vœux à deux anciens dirigeants occidentaux, l'Italien Silvio Berlusconi et l'Allemand Gerhard Schröder.

Vladimir Poutine a également dit vendredi vouloir renforcer la coopération militaire avec la Chine, lors d'une rencontre par visioconférence avec le dirigeant chinois Xi Jinping, louant la résistance de Moscou et Pékin face aux "pressions" occidentales. "Dans le contexte des pressions sans précédent et des provocations de l'Occident, nous défendons nos positions de principe", s'est-il félicité.

Un télégramme de condoléances à Jair Bolsonaro

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé vendredi ses condoléances à son homologue brésilien pour la mort jeudi de Pelé, un "homme remarquable" et "illustre fils du peuple brésilien", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

"Grâce à son talent, ses compétences uniques, son beau jeu fascinant, le football est devenu le jeu préféré de millions de personnes dans le monde entier, y compris en Russie", a souligné Vladimir Poutine dans un télégramme de condoléances adressé au président sortant Jair Bolsonaro.
"J'ai eu le bonheur de communiquer en personne avec cet homme remarquable et je garderai pour toujours les meilleurs souvenirs de lui", a ajouté le maître du Kremlin. Triple champion du monde et considéré comme le plus grand joueur de football de l'histoire, Pelé est mort jeudi à l'âge de 82 ans à l'hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, où il avait été admis pour traiter un cancer du côlon.

Article original publié sur BFMTV.com