"Nous n'avons pas à créer de différences" : les joueurs de Liverpool et de Chelsea ravis d'être arbitrés par Stéphanie Frappart en Supercoupe d'Europe

franceinfo

"Madame l'arbitre", c'est comme ça que sera appelée Stéphanie Frappart sur le terrain du stade du Besiktas, à Istanbul... Mais à l'anglaise. La Supercoupe d'Europe se joue entre Liverpool et Chelsea, mercredi 14 août. Un match au sommet qui oppose traditionnellement à cette période de l'année le vainqueur de la Ligue des Champions au vainqueur de la Ligue Europa. Celle qui donnera le premier coup de sifflet, c'est Stéphanie Frappart.

Après avoir été la première femme à arbitrer en Ligue 1 et la première Française à arbitrer une finale de la Coupe du monde féminine, Stéphanie Frappart entre de nouveau dans l'histoire en devenant aujourd'hui à 35 ans la première femme à diriger un match masculin majeur en Coupe d'Europe.

"Ça n'a pas d'importance"

Une nouvelle applaudie par les joueurs : dans les rangs des deux clubs, on se fiche de savoir si l'arbitre est un homme ou une femme. "Parler du genre de l'arbitre n'est pas pertinent", affirme sur franceinfo Virgil van Dijk, défenseur au Liverpool FC. "Si la qualité est là, et elle est là puisqu'elle a été choisie pour arbitrer ce match, alors ça n'a pas d'importance", continue-t-il.

Elle a déjà arbitré beaucoup de bons matchs, elle a certainement pris les bonnes décisions. Alors, le fait qu'elle soit une femme n'a pas d'importance

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi