Du navire Sudan à l'hôtel Old Cataract, un voyage en Egypte sur les pas d'Agatha Christie

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Coque noire étincelante, boiseries et ambiance Belle Epoque, le bateau à vapeur Sudan construit en 1885 a inspiré la romancière britannique Agatha Christie. Il semble défier le temps en continuant de perpétuer sur le Nil, malgré son grand âge, la légende de la "reine du crime".

La ligne élégante du navire de 73 mètres de long et de 14,5 mètres de large, amarré à Assouan dans le sud-est de l'Egypte, contraste avec celle des autres embarcations souvent rudimentaires.

Et malgré la pandémie de coronavirus qui a obligé les compagnies de croisières à de longs mois d'arrêt, le Sudan a rapidement repris du service en octobre. "Nous avons eu des réservations immédiatement", se réjouit Amir Attia, directeur du bateau de croisière. "L'ambiance du voyage" a inspiré à Agatha Christie ses premiers chapitres de Mort sur le Nil, paru en 1937, affirme-t-il à l'AFP.

La suite d'Agatha Christie réservée deux ans à l'avance

Une oeuvre encore d'actualité puisqu'une énième adaptation cinématographique du célèbre roman, réalisée par le Britannique Kenneth Branagh, doit sortir en 2021. Construit pour la famille royale égyptienne avant d'être transformé en bateau de croisière en 1921, le Sudan a accueilli la romancière, auteure de 66 romans, avec son époux, l'archéologue Max Mallowan, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi