Le débarquement de l'« Ocean Viking » à Toulon suscite de vives réactions

L'Ocean Viking est arrivé au port militaire de Toulon.  - Credit:CHRISTOPHE SIMON / AFP
L'Ocean Viking est arrivé au port militaire de Toulon. - Credit:CHRISTOPHE SIMON / AFP

Le navire humanitaire Ocean Viking a débarqué vendredi au port militaire de Toulon 230 migrants secourus en Méditerranée, une première en France qui suscite de vives tensions avec l'Italie et déclenche un nouveau débat sur le sujet de l'immigration. « Aujourd'hui, notre pays par la voix de son dirigeant a cédé. C'est donc le début, je pense, d'une série de bateaux d'ONG », a déploré la députée du RN Marine Le Pen. De son côté, la cheffe du gouvernement italien, Giorgia Meloni, qui avait refusé d'accueillir le navire, a déploré une réaction française « agressive, incompréhensible et injustifiée » à l'encontre de l'Italie.

« Le navire a accosté vers 8 h 50 et les personnes ont commencé à débarquer », a indiqué le préfet du Var Evence Richard lors d'une conférence de presse. Un médecin français a embarqué à bord, avant l'arrivée du navire à quai, a indiqué Méryl Sotty, porte-parole de SOS Méditerranée. « Le débarquement commencera par les personnes présentant des vulnérabilités particulières établies par le médecin français, puis les femmes, les enfants et les familles », a-t-elle ajouté.

Après trois semaines d'errance à la recherche, vaine, d'un port sûr en Italie, l'Ocean Viking, bateau ambulance affrété par l'ONG française SOS Méditerranée accostera à Toulon, « à titre exceptionnel » et en vertu « d'un devoir d'humanité », a annoncé le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin jeudi. Une fois au port, il débarquera les hommes, femmes et enfants qu'il [...] Lire la suite