Le navire humanitaire Ocean Viking a accosté à Toulon avec 230 migrants à bord

© CHRISTOPHE SIMON / AFP

La fin d'un "calvaire" : le navire humanitaire Ocean Viking a accosté vendredi au port militaire de Toulon (sud de la France) et les 230 migrants à son bord ont commencé à débarquer, une première en France qui suscite de vives tensions avec l'Italie. "Le navire a accosté vers 8h50 et les personnes ont commencé débarquer", a indiqué le préfet du Var Evence Richard lors d'une conférence de presse. Un journaliste de l'AFP a vu des bus entrer sur le port militaire de Toulon.

 

>> LIRE AUSSIOcean Viking : les coulisses du bras de fer entre la France et l'Italie

Le navire accueilli "à titre exceptionnel"

Après trois semaines d'errance à la recherche, vaine, d'un port sûr en Italie, l'Ocean Viking, bateau ambulance affrété par l'ONG française SOS Méditerranée est accueilli en France "à titre exceptionnel" et en vertu "d'un devoir d'humanité", a annoncé le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin jeudi.

Un médecin français a embarqué à bord, avant l'arrivée du navire à quai, a indiqué à l'AFP Méryl Sotty, porte-parole de SOS Méditerranée. "Le débarquement commencera d'abord par les personnes présentant des vulnérabilités particulières établies par le médecin français, puis les femmes, les enfants et les familles", a-t-elle ajouté. Les hommes, femmes et enfants à bord ont été secourus au large de la Libye et viennent pour certains de pays en guerre.

Que va-t-il se passer pour les migrants à bord ?

Ces personnes seront placées dans une "zone d'attente" hors du port mil...


Lire la suite sur Europe1