Le navire humanitaire Ocean Viking et ses 230 migrants ont accosté à Toulon

© Camille Martin Juan / SOS MEDITERRANEE via REUTERS

La fin d'un "calvaire": Le navire humanitaire Ocean Viking a accosté vendredi au port militaire de Toulon (sud de la France) et les 230 migrants rescapés ont commencé à débarquer, une première en France qui suscite tensions avec l'Italie et débats sur l'immigration.

"Il y a beaucoup d'émotion à bord, tout le monde est très très fatigué mais soulagé d'arriver à terre, c'est la fin d'un calvaire", a déclaré à l'AFP Laurence Bondard, pour l'ONG SOS Méditerranée qui affrète le navire.

L'Ocean Viking a erré en mer trois semaines

L'Ocean Viking a erré en mer trois semaines après avoir secouru, au large de la Libye, des hommes, femmes et 57 enfants, originaires pour certains de pays en guerre.

L'Italie, où le nouveau gouvernement d'extrême droite a durci son discours contre les migrants, lui a refusé l'accès à ses ports, générant une crise diplomatique avec la France qui a décidé de l'accueillir "exceptionnellement".

Vendredi, ces personnes seront transférées vers un centre de vacances sur la presqu'île de Giens à Hyères, une commune à une vingtaine de kilomètres à l'est de Toulon, déclaré "zone d'attente internationale" pour une vingtaine de jours.

D'importantes forces de l'ordre étaient déployées à proximité du centre d'hébergement

Les rescapés "ne pourront pas sortir du centre administratif où on va les mettre et ne seront donc pas techniquement sur le sol français", avait indiqué le ministre de l'Intérieur français Gérald Darmanin.

D'importantes forces de l'ordre étai...


Lire la suite sur ParisMatch