Navalny: L'Otan appelle la Russie à coopérer avec l'OIAC

·1 min de lecture
NAVALNY: L'OTAN APPELLE LA RUSSIE À COOPÉRER AVEC L'OIAC

BRUXELLES (Reuters) - La Russie doit coopérer à une enquête impartiale dirigée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) sur l'empoisonnement présumé de l'opposant Alexeï Navalny, a déclaré vendredi le secrétaire général de l'Otan.

"Toute utilisation d'armes chimiques est la preuve d'un mépris total envers les vies humaines et constitue une violation inacceptable des normes internationales", a dit Jens Stoltenberg à l'issue d'une réunion des ambassadeurs des pays membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique-Nord.

"Les alliés de l'Otan ont convenu que la Russie devait aujourd'hui répondre à des questions graves. Elle doit répondre, le gouvernement russe doit pleinement coopérer avec l'OIAC à une enquête internationale impartiale", a-t-il ajouté.

Le gouvernement allemand a déclaré mercredi détenir la preuve que Navalny, hospitalisé à Berlin après un grave malaise en Russie, avait été empoisonné par un produit de la famille du Novitchok, déjà utilisé contre l'ancien espion russe Sergueï Skripal en 2018 en Grande-Bretagne.

L'OIAC a fait part jeudi de ses "graves préoccupations".

Le pouvoir russe réfute catégoriquement ces accusations.

(John Chalmers et Philip Blenkinsop; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles