Naufrage du Wakashio à l'Île Maurice : le risque de marée noire est "réel" et serait "catastrophique" pour l'environnement, alerte un journaliste

franceinfo
·2 min de lecture

Le risque de marée noire est "réel" et serait "catastrophique" pour l'environnement et les récifs coralliens de l'île Maurice, redoute le journaliste Jean-Luc Émile, chef d'édition du Défimédia, groupe de communication et de presse de l'Île Maurice, mardi 11 août sur franceinfo. Le vraquier Wakashio, contenant environ 3 000 tonnes de fioul s'est échoué le 25 juillet au large du pays et a déjà déversé 1 000 tonnes dans l'eau, selon le Premier ministre mauricien Pravind Kumar Jugnauth qui se prépare au "pire des scénarios".

Vous attendez-vous à une marée noire sur l'Île Maurice, comme l'a déclaré le Premier ministre mauricien ?

Le risque est réel. Nous sommes déjà en état d'urgence environnementale. Tout est fait pour éviter la catastrophe.

L'eau turquoise qu'on voit sur les cartes postales a cédé la place à une eau visqueuse et les plaques d'hydrocarbure sont toujours visibles.

Jean-Luc Émile, chef d'édition du Défimédia

à franceinfo

Alors pourquoi cette déclaration du chef du gouvernement ? Parce que la coque du bateau est déjà fissurée, de nombreuses brèches importantes, a précisé le Premier ministre. Le vraquier pourrait à n'importe quel moment se couper en deux, voire en trois. On a pu pomper au moins 350 tonnes de fioul. Il n'y a plus de fioul déversé à la mer. Il y a deux autres (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi