Naufrage dans la Manche : "Il faut savoir apprécier, où qu'on soit, ses capacités de navigation, les conditions météo, l'état du bateau"

franceinfo

"Il faut savoir apprécier, où qu'on soit, ses capacités de navigation, les conditions météo, l'état du bateau", a déclaré mardi 13 août sur franceinfo Xavier de la Gorce, président de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), au lendemain de la mort de trois enfants à bord d'une vedette de plaisance qui a chaviré au large d'Agon-Coutainville, dans la Manche.

franceinfo : Au moment du drame, la solidarité s'est organisée. Malheureusement elle n'a pas suffi...

Xavier de la Gorce : Les sauveteurs en mer des deux stations proches du lieu du drame sont intervenus, avec la sécurité civile, l'hélicoptère, les pompiers, les jeunes de l'école de voile, le Samu. Tous les services de secours ont été mobilisés. Mais malheureusement on n'a pas pu éviter le drame, compte tenu des circonstances, ces trois enfants bloqués dans la cabine, dans un bateau retourné.

Il y a une forme de similitude avec ce qu'il s'est passé en juin au large des Sables-d'Olonne (Vendée), où trois sauveteurs se sont trouvés prisonniers de la coque une fois le bateau retourné, après une panne moteur. C'est un drame épouvantable pour les familles. C'est aussi une épreuve pour les sauveteurs, parce que quand il faut ramener sur la plage trois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi