Naufrage d'un pétrolier devant les côtes tunisiennes, "situation sous contrôle"

·2 min de lecture
Dmitry Frolov/Handout via REUTERS

Le pétrolier Xelo, transportant 750 tonnes de gazole, se trouvait à 7 km des côtes du golfe de Gabès quand, face à de mauvaises conditions météorologiques, il a commencé à prendre l'eau.

Un pétrolier, transportant 750 tonnes de gazole, parti d'Egypte pour rejoindre Malte, a fait naufrage samedi dans le golfe de Gabès, sur la côte sud-est de la Tunisie, mais les autorités assurent pouvoir éviter une pollution de grande ampleur. Interviewée à la mi-journée par la télévision nationale, la ministre de l'Environnement, Leila Chikhaoui, a affirmé que la situation était "sous contrôle". Son ministère a annoncé au même moment, dans un communiqué, "la mise en place de barrières antipollution autour de la zone du naufrage, le pompage prévu du fioul et l'inspection par des plongeurs de l'état de la coque".

"Il y a des fuites minimes qui ne sont même pas visibles à l'oeil nu (...) donc il ne devrait pas y avoir une catastrophe dans le golfe de Gabès", a déclaré à l'AFP Mohamed Karray, porte-parole du tribunal de Gabès qui a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l'accident. Plus tôt dans la journée, ce responsable avait annoncé à l'AFP qu'un pétrolier transportant 750 tonnes de gazole, en détresse depuis la veille au soir, avait "coulé ce (samedi) matin dans les eaux territoriales tunisiennes".

Le pétrolier Xelo (immatriculé OMI 7618272) de 58 mètres de long sur 9 mètres de large, selon le site Vesseltracker, et battant pavillon de la Guinée Equatoriale, se dirigeait vers l'île de Malte en provenance du port de Damiette en Egypte, selon le ministère de l'Environnement. Pour se mettre à l'abri, face à de mauvaises conditions météorologiques, le navire avait demandé à entrer dans les eaux territoriales tunisiennes vendredi soir. Alors qu'il se trouvait à environ 7 km des côtes du golfe de Gabès, le pétrolier a commencé à prendre l'eau, selon le ministère. L'eau s'est infiltrée dans la salle des machines,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles