"Les naufragés de la Méduse" : une pièce qui donne vie à l'histoire derrière le tableau

Marie Pujolas

Dans la cour du Musée de la Marine de Rochefort, une reconstitution à l'échelle 1 du tristement célèbre radeau immortalisé par le peintre Théodore Géricault en 1819. La pièce, intitulée Les naufragés de la Méduse est une création ambitieuse de l'auteur et metteur en scène Laurent Leclerc. Autour des acteurs, le public est invité à prendre part à cette reconstitution historique et théâtrale. Un spectacle de plus de 4 heures pour comprendre le drame vécu par les naufragés.

12 jours et 13 nuits à la dérive

Le tableau de Géricault est plus célèbre que l'histoire qu'il raconte. Et pourtant, le drame qui s'est joué en juin 1816 est un fait-divers unique. Le navire La méduse s'échoue sur un banc de sable pendant une traversée entre Rochefort et le Sénégal. A bord, des civils, des marins, des soldats et des fonctionnaires qui doivent s'installer dans cette nouvelle colonie française. Sur les 400 passagers, 150 n'ont pas eu de place dans les canots de sauvetage et sont partis à la rédive sur un radeau de fortune, abandonnés par le commandant de la marine royale. Seuls 5 survécurent, après 13 jours et 12 nuit à la dérive.


Un spectacle qui interroge sur le drame actuel des migrants

L'auteur et metteur en scène Laurent Leclerc s'est approprié cette histoire en s'appuyant sur de nombreux ouvrages, notamment (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi