Nature : rencontre avec les professionnels de la Loire

Bruno Gabris est pêcheur professionnel. Il a choisi de vivre dans l'espace de liberté qu'est la Loire, dans le département du Loiret. Depuis 13 ans, il observe les changements du fleuve. "Cette année, j'ai vu des poissons de 500 g, 1 kg, que je n'avais jamais vus en quantité. C'est sûrement dû à des conditions qui leur conviennent depuis trois, quatre ans ; depuis qu'il fait bien chaud", estime-t-il. Longtemps surexploitée Jean-Philippe Vanlauwe est passeur de Loire. La promenade découverte sensibilise à la protection du fleuve. "Cela fait 15 ans que je fais des balades. J'ai accueilli des passagers qui avaient 90 ans. Au départ de l'activité, ils nous racontaient voir une eau très claire, parce qu'elle était très propre", explique le passeur. Longtemps surexploitée, la Loire s'est appauvrie. "On a une très grande diversité d'espèces de poissons. On a 53 espèces, et on les a quasiment toutes, y compris les plus faciles", explique Pierre Steinbach, chargé de mission Loire-Bretagne pour l'Office français de la biodiversité.