Nature : randonnée dans la baie de Somme

Il est le grand timide la baie de Somme, celui que tous les touristes cherchent du regard. Mais pour voir le phoque, mieux vaut être bien équipé. Ici, les phoques et les hommes se côtoient depuis toujours, mais deux mois sans touristes ont rendu l’animal encore plus méfiant, plus discret. Il n’est souvent qu’un tête sortant de l’eau ou une silhouette perdue dans l’horizon. "Ils se reposent, ils dorment, se font bronzer au soleil… C’est super beau", lâche un promeneur admiratif, jumelles sur le nez. Un parfum de liberté Pour espérer approcher des phoques, il faut jeter les chaussures et se jeter à l’eau. Un retour à la nature libérateur après deux mois de confinement. "C’est plus agréable de se promener près de la mer que de rester enfoncé dans un canapé", estime un randonneur. Respirer l’air iodé, étendre son regard au loin : des gestes enfin retrouvés et comme un parfum de liberté.