Naturalisation : la réponse cinglante de Darmanin au chanteur Gims

·1 min de lecture
Gérald Darmanin a répondu à l'entretien du chanteur dans le « Journal du dimanche ».
Gérald Darmanin a répondu à l'entretien du chanteur dans le « Journal du dimanche ».

Son message agacé pourrait lui coûter cher. Alors qu'il annonçait dimanche sa volonté de demander une nouvelle fois la nationalité française, le chanteur Gims, Congolais ayant vécu en France presque toute sa vie, pourrait essuyer un second refus. C'est ce qu'a laissé entendre le ministre l'Intérieur ce mardi dans la matinale de France Inter, citant notamment un message polémique de l'artiste. Gims avait demandé à ses fans de ne plus lui souhaiter une « bonne année », et appelait globalement les musulmans à ne pas fêter la nouvelle année.

« On a déjà refusé la nationalité à ce monsieur, affirme Gérald Darmanin. Il y a un article très simple du Code civil 21-24, qui dit que nul ne peut être naturalisé s'il ne justifie de son assimilation à la communauté française. De manière générale, être tenant d'un islam rigoriste, ce n'est pas une bonne preuve d'assimilation à la communauté française. »

Le ministre poursuit : « J'assume le fait que des instructions sont très clairement données, pour refuser la nationalité française, qu'on soit connu ou pas connu lorsqu'on est tenant d'un islam rigoriste. Les services du ministère de l'Intérieur vont pouvoir réexaminer sa demande, puisqu'on le fera, évidemment, mais ne pas souhaiter “bonne année” parce que ce n'est pas conforme à ce qu'auraient fait les amis ou les copains ou les frères de tel ou tel personnage, aussi sacré soit-il, ce n'est pas une bonne preuve d'assimilation à la société. »

« Cette vidéo, je la regrett [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles