Nationalisation des autoroutes : le rappel de Bruno Le Maire à Marine Le Pen

·1 min de lecture

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a fustigé lundi 13 septembre "le désert des idées" dans l'opposition après la proposition de Marine Le Pen de nationaliser les autoroutes françaises, alors qu'il suffit selon lui d'attendre le terme des concessions d'ici dix à quinze ans. L'idée de nationaliser les autoroutes "montre que dans les oppositions, c'est le désert des idées", a commenté le ministre de l'Economie lundi, interrogé sur la chaîne LCI.

Nationaliser les autoroutes coûterait à l'Etat "40 milliards d'euros", a détaillé le ministre de l'Economie, "alors que si on attend dix ou quinze ans, parce que ce sont des concessions, je le rappelle à Madame Le Pen, on peut récupérer ces autoroutes pour zéro euro", a affirmé le ministre, en réponse à une proposition de la candidate déclarée à l'élection présidentielle de 2022. Cédées en 2006 par l'Etat au privé, les concessions autoroutières doivent arriver à échéance à partir de 2031.

>> A lire aussi - Des péages bientôt moins chers sur les autoroutes en travaux ?

La candidate Le Pen propose de nationaliser les autoroutes, à ses yeux "une véritable spoliation des Français", avec l'objectif de faire baisser de 10 à 15% le prix des péages et de livrer un milliard et demi d'euros supplémentaire par an au budget de l'Etat. "S'il y a 40 milliards d'euros à dépenser aujourd'hui c'est pour la transition environnementale", a rétorqué Bruno Le Maire lundi.

>> A lire aussi - Monténégro : la France va-t-elle payer pour la très coûteuse autoroute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Anne Hidalgo justifie sa volte-face présidentielle, Jordan Bardella balaie la menace Zemmour… le débrief’ des matinales politiques
"La Foire du Trône de la démagogie" : Jean-Michel Blanquer se paye Anne Hidalgo
Covid-19 : le Royaume-Uni résilie ses commandes de vaccins Valneva, effondrement en Bourse en vue
Sa mère ne payait pas la cantine, un enfant raccompagné à sa maison par la police
Chine : vers le démantèlement de l'application Alipay ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles