National 3 : un président par intérim à Beauvais

A.Y.
Rachid Rahoui était le vice-président d’Alphonse Beuve

Après la démission d’Alphonse Beuve, Rachid Rahoui a été désigné intérimaire au poste de président par le comité directeur.


La présidence de l’AS Beauvais Oise (N 3) n’est plus vacante. Mercredi soir, Rachid Rahoui a été désigné intérimaire au poste par le comité directeur, dont il est membre depuis quatre ans. Il vient donc combler le vide provoqué par la démission d’Alphonse Beuve vendredi dernier. Son vice-président, qui n’était autre que… Rachid Rahoui, lui avait alors emboîté le pas. « On a trouvé un compromis pour le bien du club », souffle l’intérimaire.

L’avenir de l’ASBO se jouera désormais le 25 juin lors de l’AG. Les deux projets de reprise seront soumis au vote des licenciés. Sylvain Reghem et Guillaume Godin, les deux entrepreneurs locaux qui avaient officiellement dévoilé leurs plans mardi, restent en course. Ils se sont d’ailleurs présentés mercredi devant le comité directeur alors qu’ils avaient assuré qu’ils ne viendraient pas.

Une lutte entre les entrepreneurs beauvaisiens

De son côté, Farid Saada, l’autre candidat en lice, a présenté l’organigramme sportif qu’il mettra en place en cas d’élection. Egalement entrepreneur beauvaisien, il compte miser sur un duo formé par l’actuel coach, Rachid Jhouri, et l’ancien pro beauvaisien David De Freitas. Bruno Roux s’occuperait de la réserve.

Le budget prévisionnel est évalué à 685 000 €, contre 900 000 € pour le projet concurrent. Malgré tout, l’ASBO ne sera pas en mesure de présenter un budget clair au gendarme financier de la FFF lors de son audition du 20 juin. Le club risque donc de se voir notifier une rétrogradation à titre conservatoire sur tapis vert…


LIRE AUSSI > La mairie fait pression sur le club de foot



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Futsal : le plus dur commence pour Compiègne
National : le nouveau sponsor de Chambly fait jaser
Régional 1 : Philippe Tourre se questionne sur son avenir à Compiègne
AS Beauvais : Sylvain Reghem et Guillaume Godin dévoilent leur projet
AS Beauvais : après la démission d’Alphonse Beuve, le grand flou persiste