Nathanya lâchée par Magali Berdah après une agression d'Illan ? La candidate balance des preuves

La guerre continue entre Nathanya et Magali Berdah. Il y a quelques jours, lors d'un live avec Bastos, l'ancienne candidate de télé-réalité était revenue sur une supposée agression sexuelle dont elle aurait été victime de la part d'Illan en 2019. Elle assurait avoir demandé à l'époque l'aide de son agent, qui lui aurait alors conseillé de se taire. La jolie brune avait notamment balancé des audios incriminants afin d'étayer ses propos.

Face à cela, la boss de Shauna Events n'avait pas mis longtemps à réagir et avait immédiatement accusé son ancienne protégée d'avoir sorti la conversation de son contexte, avant d'assurer qu'elle n'était pas au courant de tout ça. Elle s'était même dite prête à régler ça devant la justice.

"Tout le monde savait"

De quoi décourager Nathanya ? Pas du tout. Ce dimanche 8 mai 2022, elle a profité de sa propre chaîne YouTube pour y publier une vidéo en compagnie de son ex Antoine Gorretti afin de confirmer sa version. "Dans cette vidéo je mets un point final à cette polémique en vous montrant avec les preuves que ceux qui affirment qu'ils n'étaient pas au courant sont des menteurs et menteuses. J'espère que désormais tout le monde me croira. Je vous invite à ne pas aller harceler qui que ce soit mais simplement à dénoncer ces faits graves" a-t-elle écrit en description.

Dans la vidéo en question, elle explique que tout le monde était au courant de ce qu'elle...

Lire la suite


À lire aussi

Nathanya agressée sexuellement par Illan et pas soutenue par Magali Berdah ? La manager réagit
Magali Berdah VS Nathanya et Bastos, le ton monte : "C'est la justice qui réglera ça"
Magali Berdah dévoile des audios compromettants sur Nathanya : "Je m'en fous de sa vie à la meuf"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles