Nathalie Marquay engueulée par Jean-Pierre Pernaut avant sa mort : "Je ne voulais pas le quitter"

Le monde de Nathalie Marquay s'est effondré le 2 mars 2022. Ce jour-là, l'homme de sa vie est mort à l'âge de 71 ans. Depuis, elle tente d'aller de l'avant avec leurs enfants Lou (19 ans) et Tom (18 ans). Interrogée par Le Parisien, elle est revenue sur son retour rapide au théâtre pour Les Tontons farceurs. Une pièce que Jean-Pierre Pernaut avait vue à trois reprises.

C'est dans les loges du théâtre de l'Alhambra (Paris Xe) que le journaliste a retrouvé Nathalie Marquay. Emue, elle a évoqué le baiser qu'elle avait envoyé vers le ciel à la fin de la représentation. Un hommage à Jean-Pierre Pernaut : "Je le fais avant le spectacle aussi, dans la loge. Je lui parle toujours. Je lui dis : 'T'es avec moi là, hein ? On va démarrer, tu pourras te mettre sur le côté.' Et à la fin, je lui fais son bisou. Comme quand il était dans la salle."

La scène, elle l'a retrouvée trois jours après les obsèques de Jean-Pierre Pernaut, qui s'étaient déroulées le 9 mars à la Basilique Sainte-Clotilde. C'est à Nantes qu'elle est réapparue, non sans émotion. Un choix qu'elle a une fois de plus fait pour celui qu'elle avait épousé en 2007. "Il adorait le théâtre. Il disait que c'était magique : il n'y a pas de caméra, c'est sans filet. J'avais annulé quelques dates quand il était à l'hôpital. À chaque fois, il m'engueulait. Il me disait : 'C'est tellement glauque ici, ça m'embête que tu restes près de moi.' Moi je ne voulais pas le...

Lire la suite


À lire aussi

Mort de Ludovic Chancel, sa fiancée en colère : "Il ne voulait pas me quitter"
Didier Deschamps en deuil : le coach des Bleus quitte l'entraînement après la mort d'un être cher
Mort de Bernard Tapie : "Il refusait les antidouleurs" et voulait "vivre avec le cancer", révélations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles