Nathalie Maillet tuée par son mari Franz Dubois : les deux époux s'étaient vus quelques heures avant le drame

·1 min de lecture

Trois jours après le drame, les habitants de Gouvy ont encore du mal à se remettre du choc. Dans la nuit du samedi au dimanche 15 août, trois corps ont été retrouvés dans une habitation de cette bourgade belge : ceux de Nathalie Maillet, directrice du circuit de Spa-Francorchamps, sa compagne Ann Lawrence Durviaux ainsi que son époux Franz Dubois. Selon les premières constations, c'est ce dernier qui aurait été à l'origine de la tuerie. Après avoir assassiné son épouse et l'amante de cette dernière, il aurait retourné l'arme contre lui.

Mais les circonstances du drame, elles, restent floues. Alors que le magazine Sudinfo.be avance que Franz Dubois aurait retrouvé sa femme au lit avec sa maîtresse, des proches du couple affirment qu'il était au courant de cette liaison depuis un bon moment. D'ailleurs les deux époux, mariés depuis quinze ans, étaient séparés depuis quelques semaines. Depuis Nathalie Maillet résidait au domicile familial avec sa compagne.

Dans l'entourage de Nathalie Maillet, beaucoup remettent en cause la théorie du crime passionnel. Selon eux, Franz Dubois n'aurait pas découvert la liaison de son épouse ce soir-là, mais aurait été au courant bien avant. Il aurait même fait la rencontre d'Ann Lawrence Durviaux. "Ils étaient en procédure de divorce. Il a prétendu que cela ne lui faisait rien, il a même rencontré Ann Lawrence… On est loin de l’homme trahi qui rentre chez lui à l’improviste retrouvant sa femme dans les bras d’une autre !", a confié Sandrine Detandt, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

BAC Nord : les impressionnantes pertes de poids de Gilles Lellouche et Karim Leklou
"Ras le cul" : un ministre s'en prend violemment aux anti-pass sanitaire... dont sa belle-sœur !
Que devient Thierry Olive ? L'ancien candidat de L'amour est dans le pré a vécu de nombreux drames
Mort du comédien Thierry Liagre (Les Visiteurs, La soupe aux choux) : Catherine Marchal lui rend un vibrant hommage
"Ces gens-là ne représentent rien" : le coup de gueule de Michel Cymes contre les antivax

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles