Nathalie Iannetta défend "Charlie Hebdo", accusé de misogynie avec cette Une

CHARLIE HEBDO - Comme beaucoup d’autres avant elle, la dernière couverture de Charlie Hebdo suscite la polémique. Consacrée à la Coupe du monde féminine de football organisée en France, la Une en date du mercredi 12 juin montre un sexe féminin avec un ballon à la place du clitoris.

Le dessin est barré de ces quelques mots: “Coupe du monde féminine: on va en bouffer pendant un mois!” Et l’éditorial de Riss, directeur de publication du journal satirique, en remet une couche: “Le foot féminin devra-t-il aussi participer à l’abrutissement des foules pour être pris au sérieux et considéré comme l’égal du foot masculin?”

 

Ce dessin de Biche a suscité de nombreuses réactions en quelques heures sur les réseaux sociaux. Si certains y ont vu une nouvelle expression de la liberté de caricature de la presse, d’autres ont critiqué la réduction de la femme à son sexe et une “représentation anatomique désastreuse” et caricaturale. 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post