Nathalie et Alain Delon : Romy Schneider, un "fantôme" dans leur couple

·1 min de lecture

"Je suis très triste. (...) Nathalie a été ma première femme et la seule Mme Delon (...) On était resté constamment en contact. On se voyait souvent. Je faisais partie de sa vie, elle faisait partie de la mienne." Les quelques mots bouleversants d'Alain Delon en disent beaucoup sur le lien indéfectible qui l'unissait à son ex-épouse, Nathalie Delon. Mariés entre 1964 et 1969, les deux anciens amants auront continué à se voir malgré leur divorce. Une séparation qui s'est scellée de manière définitive avec l'annonce de leur fils, Anthony Delon. Le 21 janvier, l'acteur a dévoilé le décès de sa mère, des suites d'un cancer du pancréas, sur les réseaux sociaux.

L'amour entre Nathalie et Alain Delon aura été autant fusionnel que volcanique. A l'image de leur rencontre explosive au début des années 1960. La star du Guépard fait la connaissance de cette jeune inconnue fraîchement débarquée du Maroc lors d'une soirée en boîte de nuit. Un moment que Nathalie Delon raconte avec amusement à Alain Cavalier dans l'émission Dim Dam Dom, en 1965. "Ça a été une rencontre assez violente, je dois dire, entre nous deux. Il a été très grossier. Il s’était assis sur mon sac, avec des amis à lui que je n’aimais pas tellement, qui avaient un drôle de genre. On m’a dit, Alain Delon est là. Ah bon ? Il est beau, en effet, je l’ai regardé...", confesse-t-elle alors. Les deux acteurs tombent sous le charme de l'un de l'autre. Alain Delon finit même par quitter sa fiancée Romy Schneider pour sa future épouse. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDEO - Affaire Grégory Villemin : ses parents "n'ont jamais lâché" et gardent espoir
Charlotte Casiraghi : son mari Dimitri Rassam et l'actrice Elsa Pataky réunis pour un beau projet
Le "mariage de Meghan Markle et Harry ne durera pas" : ce sondage dévastateur pour le couple
"Toutes les vies n'ont pas le même prix" : chez Apolline de Malherbe, François de Closets lance un pavé dans la mare
Jean-Marie Le Pen et sa femme en bisbille avec le fisc : 300.000 euros en jeu