Nasa : ce qui va changer avec le budget 2022 fixé par l'administration Biden

Rémy Decourt, Journaliste
·2 min de lecture

Le long marathon budgétaire américain a débuté il y a quelques jours avec la présentation des grandes lignes du premier budget du président Biden pour l’année fiscale 2022, qui commence le 1er octobre 2021. Concernant la Nasa, la Maison Blanche a publié un premier aperçu de sa proposition budgétaire pour l'exercice 2022 qui comprend notamment une augmentation du budget global et des programmes liés à l’observation de la Terre. Le détail de cette proposition budgétaire sera rendu public au printemps.

Notez que ce budget n'est qu'une proposition. Quatre autres étapes très encadrées sont prévues, au cours desquelles le Sénat et la Chambre devront trouver un consensus sur un texte budgétaire, lequel sera alors soumis à l'approbation finale de l’Exécutif en septembre.

Nasa : pourquoi les chances de retourner sur la Lune en 2024 s'amenuisent ?

Concernant l’exploration, malgré un effort portant le budget à 24,7 milliards de dollars, soit une augmentation d'environ 6,3 % par rapport aux 23,2 milliards de dollars que l'agence a reçus au cours de l’année 2021, l’objectif de ramener les humains à la surface lunaire d'ici 2024 a du plomb dans l’aile. En effet, l’augmentation proposée n’est pas suffisante pour couvrir le financement du système d’atterrissage habité, dit HLS (Human Landing System), capable de déposer des astronautes sur la surface lunaire.

Après une femme sur la Lune, les États-Unis enverront une personne de couleur

Certes, Biden ne renonce pas à la Lune mais, comme nous l’avions déjà suggéré, il préfère décaler de quelques années l’objectif de 2024 fixé par le ex-président Trump. Dit autrement, plutôt que de fixer un calendrier précis, l’équipe de Joe Biden s’en tient à une « série de missions d'exploration avec équipage à la surface lunaire et au-delà ». En marge de la présentation de cette proposition budgétaire, Steve Jurczyk, administrateur intérimaire de la Nasa, a notamment déclaré « qu’une première personne de couleur rejoindrait la Lune dans le cadre du

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura