NASA : des satellites transformés en traqueurs d’ovnis

Gina Ferazzi/Los Angeles Times/S/SIPA

Lors d’une conférence de presse à Londres, l’administratrice adjointe de la NASA, Pam Melroy, a annoncé que des satellites vont être réaffectés à la surveillance des phénomènes aériens non identifiés.

Cette fois, c’est du sérieux : lors d’une conférence de presse à Londres, le colonel Pam Melroy, ancienne astronaute, pilote de la navette spatiale américaine lors de deux missions, et aujourd’hui administratrice adjointe de la NASA , a annoncé que des satellites actuellement en orbite pourront être utilisés pour surveiller les phénomènes aériens non identifiés : « L’une des questions que nous nous posons est : ‘Nous avons des tonnes de satellites braqués sur la Terre, sont-ils tous utiles ?’». La réponse étant visiblement ‘non’, l’agence spatiale américaine confirme que plusieurs satellites vont être réaffectés à la surveillance des ovnis…

Lire aussi:Le sénat brésilien se penche sur les ovnis

«Avant de construire et d’envoyer un rover sur Mars, il faut se demander : 'Quel est le capteur que je dois construire pour détecter les choses les plus intéressantes ?' Ils vont donc vraiment se concentrer là-dessus» a poursuivi Pam Melroy.

Cette annonce est une conséquence directe de la mise en place en novembre 2021 du Airborne Object Identification and Management Synchronisation Group , une équipe en charge de la surveillance des phénomènes aériens non identifiés, en collaboration avec le Département de la Défense et plusieurs autres agences, dont la Nasa.

Pam Melroy ne préjuge pas de la nature ou de la provenance de ces intrusions mais rappelle la nécessité de collecter des «preuves» permettant de déterminer «s’il s’agit d’un phénomène optique ou de tout autre chose.»

En juin dernier, le patron de la NASA lui-même, Bill Nelson, ancien astronaute et sénateur démocrate, avait résumé en termes très clairs cette nouvelle mission de l’agence : «Nous prenons les ovnis très au sérieux. Des centaines d'objets ont été repérés et(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles