"On n'arrête pas de présenter des condoléances": le nombre de morts du Covid explose en Guadeloupe

·1 min de lecture

Sur le parking du CHU de Pointe à Pitre, en Guadeloupe, des conteneurs frigorifiques ont été installés en urgence. Les hôpitaux aux Antilles sont débordés par les malades du Covid-19. Le taux d'incidence s'envole à plus de 2.100 cas pour 100.000 habitants. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Une flambée liée à la faible couverture vaccinale, notamment. Sur l'île, seules 25% des adultes a reçu ses deux doses, soit trois fois moins qu'en métropole. Et pourtant, les fakes news continuent de circuler sur les réseaux sociaux. Une vidéo notamment est devenue virale. L’auteure y montre un parking vide en racontant que "l’Etat français se fout de la gueule du monde" et qu’il y a "moins de monde que d’habitude" à l'hôpital.

En Martinique, la préfecture a lancé un comité citoyen de la transparence et communique tous les chiffres, justement pour contrer ces rumeurs et fake news. Le sociologue André Lucrèce a accepté de participer aux travaux du comité car selon lui, cette situation de division de la population martiniquaise doit cesser. "C'est fait pour apaiser ces tensions qui existent et cette radicalité qu'il y a dans les convictions de chacun", assure-t-il.

"On n'arrête pas de présenter des condoléances aux familles"

Pourtant, la crise sanitaire est de plus en plus compliquée à gérer. Les funérailles se multiplient et les Guadeloupéens ne savent plus où pleurer leurs morts. "Ça arrive qu'il y ait deux enterrements par jour. On prête alors aux familles ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles